11 octobre 2014

Nuits Saint Georges en octobre

nuits-en-octobre

vue depuis le "Chateau gris"

Posté par GhislaineD à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 octobre 2012

octobre

 

 octobre

Le département de la Côte d'Or tire son nom de la couleur de ses vignes en automne.

 

Pendant que la récolte de l’année poursuit son cycle en chai, dans la vigne l’automne est là, l’aoûtement des rameaux est terminé, les feuilles de la vigne virent au rouge et or. Après un flamboiement de couleurs, les feuilles vont tomber, aidées par un bon coup de vent ou les premiers gels. La sève redescend. La vigne dénudée révèlera alors ses rameaux, colorant le paysage de brun bordeaux. Elle sera alors entrée en repos végétatif.

 

cuverie

cuverie moderne

Posté par GhislaineD à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2012

les agrafes

 

seau d'agrafes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En octobre, il faut passer dans les rangs pour enlever les agrafes qui ont resserré les fils accolleurs sur les pampres. C’est le premier retour du tâcheron dans ses vignes depuis les vendanges, un petit apéritif de trois jours avant une nouvelle année qui va débuter début novembre. Les agrafes, on a beau y faire attention, on en retrouvera toujours quelques unes par ci par là pendant tous les travaux d’hiver.

La côte est magnifique, les feuilles resplendissent sous le soleil d’automne. Les quelques petites grappes oubliées par les vendangeurs sont délicieuses. Les nuages d’étourneaux intéressés eux aussi par les raisins sont déjà là. Sur le chemin du retour, un gros noyer laisse tomber ses noix. Elles feront des gâteaux caloriques pour accompagner le café du matin dans la vigne. Le tâcheron solitaire regrette un peu l’exubérance joyeuse des vendanges tout en faisant le tri dans les vêtements chauds qu’il a ressorti du fond du placard, pour se préparer à l’hiver.

 

velo-cabane

Posté par GhislaineD à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 octobre 2012

le repiquage

feuilles d'automne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le repiquage est le remplacement des pieds de vigne morts. Il se fait en octobre ou au printemps. Le vigneron ne remplace pas forcément les ceps dans toutes ses vignes chaque année, il peut procéder par roulement.

repiquage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tracteur équipé de la tarière

 

 

Un premier passage se fait pour retirer les ceps mort ou malades. Les racines de l'ancien cep sont extraites et chargées sur le tracteur avec le tronc. Le système racinaire de la vigne est vigoureux et peut être très profond. Le tracteur équipé de sa tarière creuse ensuite le trou où prendra place la greffe. L’ouvrier repasse ensuite dans les rangs avec sa binette et une brouette chargée de greffes. Le plant doit être délicatement dégagé de son godet (il faut éviter de casser la motte de terre pour préserver les fragiles racines). Avec la même précaution il est déposé dans le trou qu’on a préalablement recreusé un peu à la pioche s’il le faut. À profondeur idéale le bourrelet de la greffe se retrouve juste au dessus du niveau du sol. Il faut aussi veiller à ce que le petit nouveau pousse bien dans l’alignement du rang, au besoin on peut se servir d’un long bâton qu’on cale contre les ceps voisins, avant et après la greffe. Il ne reste plus qu’à ramener toute la terre sur le plant. On attendra le printemps que la terre se soit tassée pour y ficher un arceau de fer ou deux jalons de bois et enfiler le plastique tubulaire pour protéger les pousses tendres des gelées, des animaux gourmands - les lapins adorent - et des traitements chimiques.

cep et greffe

cep mort et la relève

 

Le travail est physique mais relativement facile si la terre est bien sèche. Il devient harassant par temps humide si on doit déplacer de grosses mottes. Quand les trous ne sont pas fait à la tarière mais manuellement, la pénibilité est extrême.

champignonmousseron d'automne

 

Posté par GhislaineD à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 septembre 2012

Vendanges tardives et Selections de grains nobles

Le raisin peut être récolté dans d'autres conditions : 

Si le champignon Botrytis Cinerea cause bien des soucis aux viticulteurs avec sa pourriture grise, il est aussi à l'origine de la pourriture noble qui donne des raisins naturellement plus concentrés en sucre. Ces baies surmûries donnent les vins liquoreux. 

botrytis-riesling

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Botrytis Cinerea sur riesling

Dans le cas des vendanges tardives, les grappes sont également plus sucrées, parce qu'elles sont récoltées plus tard, à surmaturation

Le vin de paille est issu du déssèchement des raisins sur claies (passerillage). Pendant plusieurs mois la déshydratation les concentre en sucre

Les vendanges du vin de glace ont lieu en plein hiver, lorsque les baies sont gelées. Elles ont souvent lieu la nuit, pour que soient atteintes les températures exigées par l'appellation (en dessous de - 6°)

 

vin blanc

Posté par GhislaineD à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :