pleurs

 

En mars, avec la hausse des températures (habituellement), les racines reprennent leur activité. Eau et sels minéraux montent dans le cep et s’écoulent par les plaies de la taille. Ce sont les pleurs de la vigne.