printemps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

forthisia et cerisier en fleur devant les vignes en débourrement

La reprise de l’activité de la vigne dépend du climat, de la localisation de la vigne (sol, microclimat et latitude), de son âge et de sa vigueur.

Après les pleurs qui en sont les premiers signes vient le débourrement : les bourgeons se sont gonflés et allongés sous les écailles qui ont fini par s’écarter pour laisser entrevoir la protection cotonneuse recouvrant la pousse. À l’étape suivante une petite pointe verte apparaît. Les feuilles sortent. D’abord rassemblées sur ellesmême elles se déploient, une, deux, trois,quatre, c’est parti !

La croissance est d’abord lente en mars, avril et mai. S'ensuit une période de croissance rapide de mai à juillet puis de nouveau une phase de croissance lente en juillet et août.

lamier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Lamier rouge (ou Ortie rouge Lamium purpureum) tapisse les sols par endroits depuis la mi-mars, colorant de mauve les vignes au printemps. Enfants, pour passer le temps, nous en retirions les fleurs pour grignoter le petit bout blanc qui est très sucré. La Muscari à grappes est aussi très courante dans les vignes en cette saison.