06 août 2013

vacances

 

dessin d'Emmanuel Dodet

Posté par GhislaineD à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juillet 2013

la grêle

dégâts de grêle sur grappe au stade L de Baggiolini :

grêle-sur-grappe

 

dégâts sur sarment d'hiver :

grêle

Posté par GhislaineD à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2013

le rognage

pampre

 

Un pampre qu'on laisse pousser atteint facilement 3 à 4 mètres.

 

rognage

 

rognage manuel à la cisaille

 

Le rognage est la coupe de l'extrémité des rameaux. Son rôle est de limiter la croissance de la végétation pour favoriser le développement des grappes plutôt que du feuillage, pour aérer la vigne, maîtriser la morphologie des rangs et permettre le passage dans les rangs des machines qui, sans rognage, deviendrait rapidement impossible.

 

rogneuse

écimage mécanique, seul le dessus des rangs sont rognés, 3 par 3 

 

Trois passages au moins sont nécessaires. Le premier, effectué tout de suite après l’accolage, voire après le second relevage si la vigne est suffisamment poussée, se contente d'écimer le dessus du rang. Le feuillage nécessaire à la photosynthèse sera préservé avec une coupe à 15 cm au dessus du fil du haut. Les entre-coeurs se développant, les passages suivants taillent trois faces, en U renversé. Si les rognages peuvent se faire manuellement avec une cisaille, surtout le premier, le plus souvent c’est le tracteur qui s’en charge.

 

avant-rognage

entre deux rognages

 

 

 

Posté par GhislaineD à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juin 2013

l'accolage

Juillet arrive et, avec quelques semaines de retard sur les années précédentes, il est temps d'accoler

accolage

 

L’accolage consiste à “ranger” les rangs qui viennent d'être relevés, à savoir :

- Repasser entre les deux fils accoleurs les pampres ayant échappé au relevage.

- Relever au besoin encore une fois les fils releveurs dans les zones qui ont eu un retard de croissance.

- Décroiser, aérer, séparer les branches pour éviter les entassements de végétation.

- Lier ou entrelacer les branches encore trop courtes pour être prises dans les fils pour leur éviter de casser ou d'être prises au rognage.

- lier au fil d’attachage ou à leurs jalons les plus jeunes plants.

- Caler les branches sur le fil du haut pour qu’elles se maintiennent bien droites .

- Écimer les plus grandes qui risquent de se coucher avant le premier rognage et de continuer de pousser sans limites

 

muret

derrière un muret recouvert d'orpin blanc, les rangs sont relevés et prêts à être accolés

 

L'accolage prend deux à trois semaines. Certes les journées sont encore surchargées - plus de cinquante heures hebdomadaire souvent - mais après le relevage tout se tient, le risque d’anarchie est passé, le tâcheron peut recommencer de respirer. Sa posture est à peu près droite (pour les petits gabarits), le coup de bourre tire à sa fin et bientôt il pourra ralentir le rythme.

 

bras

le premier écimage peut être fait entre le relevage et l'accolage, si la vigne est déjà haute

Posté par GhislaineD à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2013

la floraison

Les vignes de la Côte de Nuits sont en fleur.

Juin. Au dessus du Clos des Porrets Saint Georges passent des randonneurs qui suivent - ou pas - le chemin de Saint Jacques de Compostelle et des collégiens qui prennent l'air avec leur prof de sciences avant les vacances scolaires. On a aussi parfois la visite dans les vignes de femmes sollicitant la permission de glaner des feuilles par ci par là, pour les fameuses feuilles de vigne farcies ...

 

floraison

 

La floraison se produit généralement courant juin. Sur les grappes qui se sont séparées, les étamines s'écartent, détachant en étoile le capuchon floral pour libérer le pollen. Début, pleine fleur (50% des fleurs ouvertes) et fin de floraison durent de une à deux semaines. Les vendanges ont lieu cent jours après

 

Posté par GhislaineD à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 juin 2013

le relevage

Après des semaines désespérantes de froideur et d'humidité, la montée des températures a fait passer la vigne en phase de croissance rapide et il est enfin temps de relever. 


femme relevant

Le relevage est l’enserrement des pampres dans les fils mobiles (ou fils accoleurs) qui sont maintenus avec des agrafes. Cette tâche doit être effectuée très rapidement et au bon moment : avant que les rameaux n'aient poussé au point de se rejoindre au milieu des rangs mais pas trop tôt pour les maintenir correctement et les prendre tous dans les fils.

Le relevage s'effectue en deux étapes : au premier passage, les rameaux ne sont pas encore très longs et les fils sont remontés à environ trente cen-timètres au dessus de la baguette. Ils sont accrochés avec une agrafe métallique contre chaque piquet et éventuellement une au milieu dans les rangs courts où les fils sont sont souvent un peu plus lâches (parce que plus difficiles à retendre).

 

relevage

 

 

Au second passage, la végétation a pris de la vigueur et doit être contenue fermement. Les deux fils accoleurs sont rehaussés encore de vingt à trente centimètres et des agrafes sont rajoutées tous les deux ceps.

En bout de rang les pampres suffisamment grands sont repassés entre les deux fils accoleurs. La main doit être adroite et légère, les rameaux encore très fragiles cassent bien trop facilement. Les quatre rameaux des ceps d’embout sont liés une première fois contre le fil d'amarrage, le lien restant ample pour ne pas les briser. Au second relevage il est détaché et on resserre plus haut contre le piquet, cette fois en serrant bien pour contenir la force des branches devenues cette fois bien plus résistantes.

Si le travail est fait à toute allure - on relève 3 hectares et demi en une grosse semaine - c'est que cette liane qu'est la vigne pousse de plus de dix centimètres par jour au plus fort de la croissance. Le tâcheron ne prend pas le temps de souffler et accumule les journées de dix ou douze heures, priant pour ne pas avoir affaire aux orages. Mais quand la vigne grandit régulièrement, c'est facile et le avant/après vaut le coup d'oeil.

relevage 2rangs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rang avant et après relevage

Le matériel utilisé :

Des agrafes. Celles en bois ou en plastique se dégradent et durent un an, celles en métal sont récupérées chaque année. On peut mixer : des agrafes métalliques aux piquets pour garantir la solidité du relevage et les provisoires au milieu.

Des liens papier/acier de cinquante centimètres environ. Ils servent à attacher au fil d’amarre les pampres du cep en bout de rang au premier piquet (on utilisait autrefois des joncs qu'on enveloppait dans une toile mouillée pour les garder souples. Trop secs ils cassaient, trop détrempés ils pourrissaient).

Une pochette cousue à un lien ceinturé à la taille, c’est le plus pratique pour y piocher les agrafes et les liens.

 

pochette

Posté par GhislaineD à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mai 2013

les travaux en vert

Les travaux ou opérations en vert sont les tâches effectuées pendant la période de végétation. Ils débutent au mois de mai avec l’ébourgeonnage et se terminent fin juillet (pour le tâcheron) avec les vendanges vertes. Au contraire des travaux d’hiver, l'énergie dépensée est moindre mais les journées beaucoup plus longues.

Le relevage et l’accolage, en phase de croissance rapide, doivent se faire très rapidement. Les rameaux grandissent de dix à quinze centimètres par jour, il sagit de suivre le rythme. Une intervention trop tardive augmenterait considérablement le travail, occasionnerait des dégâts et pourrait gêner le passage des tracteurs qui doivent traiter dans les temps. Dès l’ébourgeonnage des saisonniers viennent la plupart du temps grossir les équipes permanentes dans les domaines.

saisonniers

saisonniers au relevage

Le tâcheron travaillant seul (femme et enfants lui prêtaient autrefois main forte durant cette période quand on était moins regardant sur la législation), il arrive aux aurores pour profiter du frais pour dix à douze heures de labeur, le samedi souvent aussi, voire dimanche s’il le faut. Se protéger de la chaleur et du soleil tout au long de la journée (où le dos fini par bronzer même à travers la chemise) est essentiel, pas question d'oublier le couvre-chef et les bouteilles d’eau au bout du rang.

 

canicule

 

 

 

 

dessin d'Emmanuel Dodet

 

 

 

 

Mais pour cette année 2013, le tâcheron à ressorti du placard une polaire pour l'ébourgeonnage, sous le ciré. La vigne ne pousse guère, au moins il aura tout le temps de terminer sa tâche avant le relevage.

Posté par GhislaineD à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2013

la baisse des fils

Un passage rapide dans les rangs pour déposer à terre les fils mobiles (appelés aussi fils releveurs ou accoleurs) avant le début des travaux en vert.

 

filsdessin d'Emmanuel Dodet

 

Au même moment (stades C et D de Baggiolini) certains vignerons mettent en place dans les rangs des capsules de confusion sexuelle. Lutte bio contre les vers de la grappe, elles émettent des phéromones femelles pour perturber la fécondation du papillon.

 

Posté par GhislaineD à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2013

le travail du sol

Avec les beaux jours qui reviennent et si la pluie n'a pas rendu le terrain impraticable, les tractoristes passent dans les rangs pour aérer le sol, enfouir l’engrais et se débarrasser des mauvaises herbes.

travail-sol

Posté par GhislaineD à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2013

les pleurs de la vigne

pleurs

 

En mars, avec la hausse des températures (habituellement), les racines reprennent leur activité. Eau et sels minéraux montent dans le cep et s’écoulent par les plaies de la taille. Ce sont les pleurs de la vigne.

Posté par GhislaineD à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :